Julie Ramoneda, Responsable des Achats, Digital et Telecom du Groupe LVMH répond aux 5 questions du Digital Achats

25 juin 2020

Julie Ramoneda, Responsable des Achats, Digital et Telecom du Groupe LVMH répond aux 5 questions du Digital Achats

Leader mondial du Luxe, le Groupe LVMH réunit plus de 75 Maisons d’exception qui créent des produits de haute qualité dans les secteurs des Vins et Spiritueux, de la Mode et de la Maroquinerie, du Parfums et des Cosmétiques, des Montres et de la Joaillerie, et enfin de la Distribution sélective.
La digitalisation chez LVMH est un enjeu crucial, particulièrement sur le volet du parcours client. L’ambition du Groupe est d’offrir à ses clients une expérience globale que ce soit en physique – en boutique, et digitale via le e-commerce.

Depuis quelques années, la Direction Achats du groupe LVMH utilise la solution Per Angusta. Julie Ramoneda, Responsable Achats IT Telecom Sourcing et Procurement Controller du Groupe LVMH, est également l’administrateur de la solution. Elle nous livre son retour d’expérience et quelques bonnes pratiques, concernant l’adhésion des outils digitaux achats.

Accédez au podcast ici ! (durée 12min)

La digitalisation achats de LVMH est un projet commun, porté aussi bien par la direction des Achats Groupe composée d’une dizaine d’acheteurs, que par les directions Achats des différentes Maisons. Au total, le groupe LVMH représente une communauté de 200 acheteurs, pour laquelle il faut mettre en place les outils et les process à même d’accroître la productivité et la valeur ajoutée des Achats.

Au-delà des sujets traditionnels liés au “Source to Pay”, un accent particulier a récemment été mis sur la maîtrise de la donnée. L’objectif est que les acheteurs puissent utiliser au mieux l’ensemble des données disponibles, afin de proposer des analyses pertinentes aux différentes Maisons et aux partenaires métiers, et pour que ces derniers puissent aider les Achats à mieux challenger le besoin, mieux négocier et améliorer la gestion du risque fournisseurs. Les acheteurs ont ainsi pour objectif de trouver le projet “data” devant leur permettre d’accroître leur valeur ajoutée sur leur périmètre.

Dans ce cadre, l’outil Per Angusta a été mis en place fin 2017 pour permettre aux acheteurs de suivre les projets et les gains associés, jusque-là tracés sur Excel. En 2018, le Groupe s’est par la suite doté du Module Contrats, pour permettre au Groupe de partager l’ensemble des contrats avec les différentes Maisons. En parallèle, neuf Maisons du Groupe utilisent également Per Angusta pour leurs propres besoins. 

L’un des enjeux majeurs du Groupe est d’acquérir une vision à 360° de ses fournisseurs. Pour cela, la direction Achats Groupe utilise des outils tels que Per Angusta ou Ecovadis. Les acheteurs accèdent ainsi à un maximum de données sur le module fournisseurs de Per Angusta, par exemple la notation d’Ecovadis qui est aujourd’hui directement accessible.

« L’interconnexion entre les deux solutions permet aux acheteurs de naviguer sur les deux plateformes et d’obtenir en fonction de leurs besoins une information macro, ou un élément de détail plus précis » déclare Julie.

Category Manager du segment IT, Digital et Telecom au niveau du Groupe LVMH, les missions de Julie sont variées : mise en place des contrats groupes informatiques, digital et télécom, à destination des différentes Maisons, gestion de la relation fournisseurs et enfin l’animation de communautés. Dans ce cadre, elle anime notamment la communauté des acheteurs IT, à travers la mise en place de points réguliers, l’organisation de rencontres fournisseurs, et d’évènements pour favoriser le partage de bonnes pratiques et faire en sorte que le Groupe et les Maisons fonctionnent bien ensemble. Julie participe également à l’animation de la communauté IT, l’objectif étant de partager sur les succès et les difficultés rencontrées, ainsi que sur les différents projets en cours.

En tant qu’administrateur de Per Angusta, Julie veille également à assurer l’adoption des utilisateurs, à travers l’organisation de réunions avec plusieurs Maisons, en faisant intervenir des Customer Success Managers pour présenter les nouvelles fonctionnalités et les évolutions de la solution. Elle est également à l’initiative d’un guide à destination des acheteurs, qui matérialise les règles internes dans la solution – ces éléments restant propres à chaque entreprise.

« Ce que nous avons beaucoup apprécié, c’est l’intuitivité de Per Angusta qui nécessite peu de formation – les utilisateurs s’y retrouvent assez facilement. Lorsque j’ai un nouvel utilisateur, il suffit de lui créer un compte et de lui montrer comment créer son projet, un contrat et déclarer un gain » ajoute Julie.

En ce qui concerne les projets de digitalisation Achats, Julie insiste sur l’importance de se lancer, d’y aller pas à pas en priorisant ses besoins. L’intérêt d’une démarche progressive, selon elle, est de pouvoir tester et par la suite imaginer de nouveaux cas d’usages.

« Mon conseil est de bien sensibiliser les acheteurs sur le fait que Per Angusta est un outil qui peut leur apporter beaucoup. Toutes les briques sont des clés pour leur permettre de démontrer efficacement leur valeur ajoutée : que ce soit pour mettre en avant leurs projets à travers les gains ; mais également via les autres apports de l’outil tels que la négociation du besoin, la négociation des contrats, sur la partie financière, qualité ou encore sur la partie satisfaction de son client. » conclue Julie.

Accédez au podcast ici ! (durée 12min)